Accueil > « Narri ! Narro ! » Des Chalonnais au carnaval de Fribourg

Rubrique Actualités

« Narri ! Narro ! » Des Chalonnais au carnaval de Fribourg

Le 10 mars 2016 -

Les Germanistes du Collège Jean Vilar de Chalon-sur-Saône ont eu le plaisir d’aller voir le défilé du lundi des Roses (Rosenmontag) à Fribourg-en-Brisgau ce lundi 8 février 2016, journée majeure dans la culture allemande du Carnaval.

Une journée menacée par le temps

Cet événement, qui n’a lieu qu’une fois par an, était menacé par les intempéries. Celles-ci conduisant même à des annulations dans certaines villes d’Allemagne. En effet, le grand défilé de la ville de Mayence, considérée comme l’un des plus grands d’Allemagne avec Cologne et Düsseldorf, a été annulé. Mais c’est pour le plus grand soulagement des germanistes en herbe que celui de Fribourg a été maintenu, malgré la pluie et le vent présents en milieu d’après-midi.

Un voyage long et court à la fois

Cette expérience commence à 5h30 du matin, heure où les élèves chalonnais se retrouvent avec leurs professeurs et la Principale devant le collège pour le comptage avant le grand départ. Après 4h de bus et une pause bien méritée, le groupe de 28 élèves et leurs 3 professeurs arrivent enfin dans la ville. Les rues semblent désertes de prime abord. Mais en passant par la cathédrale et en se rapprochant de la rue principale, le carnaval commence à prendre vie : des stands de saucisses et de grillades, des ballons, des gens de plus en plus déguisés, des rires, des grelots... oui nous sommes bien au bon endroit !
Avant de passer par la case « déguisement », le petit groupe en profite pour faire un tour du centre-ville : la cathédrale majestueuse, la tour de garde – symbole de la ville – et les plaques de la ville en hommage aux femmes brûlées au Moyen-Âge pour sorcellerie, etc.

14h11 : c’est le départ du défilé, fanfares, grelots, bonbons... la farandole de joie peut commencer.
Chaque ville allemande qui fête le carnaval a son propre cri. De « Ahoi » à Cologne en passant par le « Helau » de Mayence, les germanistes étaient bien préparés au « Narri ! Narro ! » de Fribourg. C’est donc dans un dialogue endiablé que les figurants allemands du défilé avec leur « Narri » et les petits Chalonnais dans le plublic avec leur « Narro » se sont embarqués, pour la plus grande joie du reste du public, impressionné. Mais les déguisements et les cris ont un prix : du pop-corn à la volée, des bonbons glissés dans la main par des gentilles sorcières au masque de bois, mais aussi des grands coups de fouet qui claquent et résonnent dans les rues ou encore des confettis par milliers dans les cheveux des filles qui hurlent après les monstres mi-hommes mi-froufrous bien coquins.

16h30 : C’est déjà la fin et le départ après un arrêt casse-croûte dans une boulangerie typique et les étiquettes qui appellent, à travers la modernité, à la gastronomie allemande : Baden-Burger (pain à bretzel avec une fricadelle), Baden-Bagel (pain à bretzel en forme de Bagel végétarien) sans oublier les fameux « Berliner », les beignets officiels du carnaval fourrés à la framboise et recouverts de sucre.

17h : départ du bus et retour en France, à Chalon-sur-Saône. La journée a été longue et en même temps si courte : on débriefe, on rigole, on compte ses bonbons, on se remémore la journée, tandis que d’autres le font seul, les yeux fermés. Quand l’heure est aux retrouvailles avec les familles, les yeux pétillent, les sourires touchent les oreilles et des flots de « c’était génial » brisent la nuit déjà tombée. Tous garderont en mémoire cette journée incroyable où, dans une ville entière, petits et grands ont oublié pour une fois... d’être sérieux. Narri ! Narro !

octobre 2017 :

Rien pour ce mois

septembre 2017 | novembre 2017

Services en ligne

Restez informé